RAVIVER LES BRAISES DU VIVANT UN FRONT

RAVIVER LES BRAISES DU VIVANT UN FRONT

Prix normal
€23,00
Prix réduit
€23,00
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses.

Le tissu du vivant dont nous sommes des fils se d echire tout autour de nous, fragilisant nos futurs possibles. Nous le savons, et pourtant le sentiment d'impuissance domine. Pourquoi ? C'est qu'on d efend mal ce qu'on comprend mal. Et si nous nous etions tromp es sur la nature de la "nature" ? On imagine volontiers le monde vivant aujourd'hui comme une cath edrale en feu. Mais le tissu du vivant, cette aventure de l' evolution qui trame ensemble toutes les especes de la biosphere, n'est pas un patrimoine fig e et fragile. Il est une force dynamique de r eg en eration et de cr eation continue. Le vivant, ce n'est pas une cath edrale en flammes, c'est un feu qui s' eteint. Comprendre le vivant de cette façon rend visibles les paradoxes qui nous lient à lui. Il n'a pas besoin de nous, mais il est à d efendre. Il est affaibli par nos atteintes mais plus puissant que nous. Ce n'est pas nous qui l'avons fait, c'est lui qui nous a faits. Le d efendre, ce n'est pas le rebâtir comme une cath edrale en ruine, c'est l'aviver. Il peut toujours repartir si nous lui restituons les conditions pour qu'il exprime sa r esilience et sa prodigalit e natives. Le probleme devient d esormais : comment raviver les braises ? Cette voie nous redonne une puissance d'agir. À partir d'une enquête de terrain sur des initiatives de d efense de forêts et des pratiques d'agro ecologie, ce livre propose une nouvelle cartographie des alliances entre les usages de la terre qui sont des gardiens du feu. Il donne des outils critiques pour r ev eler au grand jour le rapport au vivant partag e par ceux qui le d etruisent. Et offre un guide de n egociation pour sortir des oppositions st eriles entre producteurs et protecteurs. C'est un appel à faire front commun contre les vrais ennemis du vivant : toutes les forces de l'exploitation extractiviste. Face à la crise ecologique actuelle, nos actions semblent impuissantes. Mais c est peut-être qu on protege mal ce qu'on comprend mal. Nous ne sommes pas des Humains face à la Nature. Nous sommes des vivants parmi les vivants. Nous ne sommes pas face à face, mais côte à côte face au d erobement de notre monde commun. Que devient l id ee de “prot eger la nature” quand on a compris que le mot “nature” nous embarquait dans une impasse dualiste, et que “prot eger” etait une conception paternaliste de nos rapports aux milieux ? Cela devient «raviver les braises du vivant», c est-à-dire lutter pour restituer aux dynamiques du vivant leur vitalit e et leur pleine expression. L ancienne protection de la nature etait confisqu ee par les experts et les etats ; cet ouvrage se penche sur des initiatives qui r evelent un mouvement puissant, qu il faut accompagner et nourrir : la r eappropriation de la d efense du tissu du vivant, du soin des milieux de vie. Nous sommes le vivant qui se d efend.