UNE PHILOSOPHIE DE L'UNIVERSEL

UNE PHILOSOPHIE DE L'UNIVERSEL

Prix normal
€11,00
Prix réduit
€11,00
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses.

Chaque individu doit travailler à son propre d eveloppement, à son propre enrichissement, à condition qu'il ne le fasse pas uniquement pour lui-même, mais pour le bien de la collectivit e. À ce moment-là, on ne parle plus seulement de collectivit e mais de fraternit e. La collectivit e n'est pas encore la fraternit e. La fraternit e est une collectivit e où regne une v eritable coh esion, car chaque individu travaille consciemment pour le bien de tous. En r ealit e, on distingue dans une soci et e trois cat egories d'individus qui correspondent à trois niveaux de conscience : ceux qui veulent travailler seuls, isol es, repli es sur eux-mêmes ; ceux qui ont compris les avantages qu'ils peuvent tirer de la vie collective et qui se regroupent, mais seulement parce qu'ils y ont int erêt, sans bien se connaître ni s'aimer ; et enfin ceux qui apprennent à vivre plus fraternellement en approfondissant de plus en plus en eux-mêmes, la conscience de l'universalit e. " Omraam Mikhaël Aïvanhov Table des matieres - I. Quelques pr ecisions sur le terme de secte - II. Aucune eglise n'est eternelle - III. Chercher l'esprit derriere les formes - IV. L'avenement de l' eglise de saint Jean - V. Les bases d'une religion universelle - VI. La Grande Fraternit e Blanche Universelle - VII. Comment elargir la notion de famille - VIII. La fraternit e, un etat de conscience sup erieur - IX. Les congres fraternels au Bonfin - X. Donner à chaque activit e une dimension universelle.